les 7 nouvelles merveilles du monde

Arrivée à Mexico

Arrivés à Mexico :

 Bizarrement, nous arrivons à Mexico City à 19h05 et toujours le 22 octobre bien que nous soyons partis de Pékin il y a plus de 24 heures…. compliqué les heures de décalage, nous arrivons limite avant notre heure de départ ! Voilà le secret de la vie éternelle sans vieillir : il faut devancer le temps en parcourant la planète d’Ouest en Est, ainsi les heures, les journées et les années ne passeront pas ! Ha si c’était vrai.

Une fois le passage bureau de l’immigration effectuée, Carole se fait contrôler son sac par un douanier. Cela ne durera pas longtemps, le douanier ne trouvera rien de particulier  on ne nous a toujours pas caché de la drogue dans nos sacs, en même temps on vient à peine d’arriver !) et il sera certainement découragé par le tas de fringues compressé dans son sac!

Il y a un office de tourisme dans l’aéroport de Mexico. On s’y dirige afin de savoir comment se rendre à notre auberge de jeunesse. Le kiosque n’a pas l’air d’un vrai office de tourisme mais d’une mini agence de voyage. Nous sommes reçus par un sympathique mexicain, la trentaine bien costaud et cheveux gominés, comme la plupart des locaux, nous dit que l’auberge n’est pas bien placée, qu’il  y a eu une grande manifestation ce jour à cet endroit et que donc cela peut être dangereux de s’y rendre. Il nous conseille alors une autre auberge tout en nous disant de préciser que l’on vient de sa part. Les péripéties de l’Inde nous ayant servi de leçons, on s’en tient à notre programme. C'est juste pour une nuit. On se dirige vers la gare de métro se trouvant à proximité de l’aéroport.

Il est impossible de payer par carte visa, nous retirons donc de l’espèce. Et là, au guichet, on refuse de nous vendre deux tickets car l’employée au guichet n’a pas assez de monnaie. Comment faire ? On va éviter de frauder dès notre arrivée, et puis ici les transports en commun sont surveillés par des sortes de CRS aussi équipés que Terminator. On va donc voir la personne chargée de la sécurité dans le métro, et on lui explique le problème. Sympathique, elle nous fait entrer sans payer. On est un peu en stress de rencontrer des contrôleurs pas aussi compréhensifs…Finalement on apprendra qu’au Mexique le contrôle est systématiquement effectué à l’entrée du Métro, le tourniquet avale votre ticket donc si vous êtes à l’intérieur c’est que vous avez payé !

On sort à une station pour prendre une correspondance jusqu’à la Cathédrale, mais les indications n’étant pas très claires on se trompe et on sort du métro à Pino Suarez au lieu de prendre la correspondance. On demande aux policiers, encore plus armés et équipés, qui, le doigt sur la gâchette de leur mitraillette, nous disent qu’il faut prendre alors un autre ticket pour pouvoir rentrer à nouveau dans le métro et faire effectuer notre correspondance. Il nous restait qu’une station : on décide alors de faire le reste à pied.

Au bout de 15 minutes de marche, nous arrivons à l’auberge MJ catedral. Contrairement à ce que nous disait le type de l’Office de Tourisme de l’aéroport, l’auberge MJ Catedral est royalement bien située : au centre même de la ville, près de la Cathédrale et de la Plaza de la Constitucion. L’auberge  est très animée et propre. Pour 16  euros vous avez une belle chambre double avec casiers, petit-déjeuner et dîner ! Justement, on arrive juste à temps pour le dîner : pancakes et soupe de riz au lait chaud. L’auberge offrant le wifi, nous en profitons pour donner des nouvelles à la famille afin de les rassurer. L’auberge de jeunesse MJ Catdedral  est l’auberge la mieux notée par les voyageurs, de toutes les auberges de jeunesse HI du monde !



03/11/2009
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres