les 7 nouvelles merveilles du monde

La Pétr'Attitude

 Jeudi 8 octobre 2009 La Pétr'attitude.

 

Réveil à 6h45 au lieu de 6h. Nous descendons la ville, nous ne trouvons pas de réel supermarché, mais seulement des petites épiceries où les prix ne sont pas indiqués. Nous nous apercevrons plus tard que cette technique permet de demander aux locaux le prix normal et aux touristes un prix exorbitant dont la marge de négociation dépendra essentiellement de votre nationalité, d'où leur éternelle première question d'approche : « Hello my friend, where do you come from ? » ( Salut mon ami, d'où viens-tu ?). Nous retrouverons cette technique dans les autres villes de Jordanie. Dans la plupart des épiceries on vous fera payer jusqu'à 4 fois le prix normal pour les locaux.  

 

En descendant la rue menant à Pétra Nuno essaye de cueillir des grenades dans un terrain vague, mais les oiseaux les ont pratiquement toutes mangées. A l'aide d'un bâton nous nous en sortons avec une grenade pour deux (pas si mal, elle nous sera d'un grand secours plus tard). Puis avant d'entrer dans le site nous achetons eau, et chips.

 

Nous passons la journée dans le Site, parcourant des chemins incroyables.

Tout au long du parcours nous croisons des enfants qui mendient ou travaillent au lieu d'être à l'école. Cette image est difficile, un petit de 5 ans qui vient vers vous et vous demande un dinar pour une banale pierre ramassée par terre.

 

  

 

 

La tentation est grande, mais il ne faut pas succomber, car ces jeunes sont utilisés par les adultes pour attendrir les touristes, et ne voient pas la couleur de l'argent. Préférez alors passer un moment à jouer avec eux ou bien leur offrir un bonbon ou un petit cadeau et leurs yeux brilleront de mille feux.

 

Nous ferons plusieurs ascensions de plusieurs heures qui nous offriront des vues panoramiques spectaculaires. Au milieu de la journée, nous faisons une pause avant d'attaquer la dernière ascension jusqu'au Monastère : le point le plus haut du site. Les deux uniques restaurants proposent buffets à 10 ou 17 JD par personne, ce qui est excessivement élevé pour la Jordanie. Encore un prix spécial touriste. Nous mangerons finalement nos chips, le reste de notre  pain acheté en Italie et en guise de dessert nous aurons chacun la moitié de la grenade fraîchement cueillie.

 

Après cette pause nous prenons l'escalier de 800 marches taillées dans la roche, menant au Monastère Ad –Deir, le deuxième temple le plus fameux de Pétra. En montant nous croisons les deux français homosexuels de la veille, stupeur aparemment ils sont frères!!!! Ne vous fiez jamais aux apparences! ( mais ça ne veut pas dire qu'ils ne sont pas homosexuels!)

 

Après une heure de marche intense nous sommes récompensés par la beauté du Monastère. A nos yeux, le Monastère est plus impressionnant et plus beau que le Trésor. L'Ascension nous a offert des vues sur des paysages magnifiques. Le Monastère était jadis utilisé comme temple ou tombeau, et est devenu un important lieu de pèlerinage pour devenir plus tard une Eglise.

 

Après une nouvelle pause bien méritée pour nos jambes tremblantes et exténuées, nous repartons pour l'ultime ascension au point le plus haut du site d'où l'on voit Israël.

Nous y passerons la fin de l'après midi jusqu'au coucher du soleil en compagnie d'un Bédouin qui joue de la guitare en chantant, et un jeune couple hispano-britannique. Le bédouin nous raconte sa calme vie dans la montagne, loin du bruit, des modernités et problèmes de la civilisation. Un pur moment de partage et de bonheur. Les chants et mélodies résonnent dans la montagne, tandis que le soleil disparaît progressivement.

 

Une fois le soleil couché, nous repartons pour une heure trente de descente accompagné de l'autre couple. Le ciel devient obscur, nous sortons nos lampes frontales, nous en prêtons une à l'autre couple. Nous ne croiserons que quelques bédouins locaux. Ce sont des instants uniques et privilégiés, on a l'impression d'avoir privatisé Pétra et de sentir la Pétr'attitude.

 

Une fois arrivés au pied du Trésor, panique à Bord 2 ( cf. 1er épisode en arrivant en Jordanie) Nous rencontrons 3 autres touristes et un garde qui nous demande nos billets et nous dit que nous ne devrions pas être là car il fallait quitter le site avant le coucher du soleil ( super précis !). Nous ne le savions pas, plusieurs personnes travaillant dans le site nous avaient affirmés que nous pouvions assister au coucher du soleil dans le site. Le garde nous explique qu'il il y a une soirée « Pétra by night » qui va bientôt débuter devant le Trésor.

 Il nous laisse deux possibilités : payer les 12 JD pour assister au spectacle, ou bien reculer pour nous cacher en attendant la fin du spectacle et repartir à la fin avec les spectateurs. Nous sommes tous les 4 affamés et exténués, nous insistons pour pouvoir rentrer. Il nous propose alors de payer les 12 JD pour pouvoir sortir ??? Scandaleux ! Encore une fois les touristes sont pour eux un citron à presser jusqu'à la dernière goutte. Nous refusons, finalement il appelle son Manager qui lui dit de nous laisser remonter le Siq pour sortir deux par deux sans bruit ni lumière et surtout sans faire de photos.

 

Le couple hispano-britannique part devant, nous les suivons une vingtaine de mètres plus loin puis nous perdrons de vue les 3 autres qui étaient derrière nous, ils sont sans doute restés cachés pour assister au spectacle « Pétra by night ».  Nous sortons soulagés du site où l'autre couple nous attend pour partager le Taxi jusqu'à nos hôtels respectifs. Ils nous paieront finalement le Taxi pour nous remercier de leur avoir prêté la lampe frontale durant la descente.

 

Affamés nous partons directement nous offrir un Arabic Buffet pour 5 JD par personne, dans un restaurant un peu plus reculé et fréquenté uniquement par des hommes locaux ( nous n'aurons croisé que très peu de femmes durant ce séjour…). Le restaurant ne paye pas de mine, les touristes n'osent pas s'y arrêter mais nous nous régalons, c'est un  véritable festin par rapport à notre maigre repas du midi.

Le gérant est un petit monsieur fort sympathique avec un trou sur la tête, et des dents très abîmées comme 95% de la population locale, même les plus jeunes. ( Ici on évalue l'âge des gens à l'état de leurs dents, Ha adrien si on avait la carte de ton père il pourrait faire fortune ici!). On a pourtant aperçu quelques panneaux de campagnes publicitaires pour du dentifrice !

Le gérant appelle un de ses amis pour nous proposer une excursion au Wadi-Rum avec ballade de 5 heures dans le désert en 4x4, diner, nuit en tente dans un camp et petit déjeuner pour le prix d'ami de 35 JD. ( un très bon prix par rapport à ceux proposés par les agences locales pour des tours bien plus petits)

Nous rentrons à l'hôtel, rangeons nos sacs et prenons finalement la décision de ne pas faire l'excursion au Wadi-Rum car nous sommes très très fatigués, puis 35 JD c'est énorme. Nous partirons donc le lendemain vers Madaba et la Mer Morte pour un peu de repos.

 

00h30, nos sacs sont faits, nous partons nous doucher au sous-sol. Surprise dans le couloir donnant sur la douche, les employés de l'hôtel dorment sur des matelas par terre. Le plus jeune d'entre eux a à peine 15 ans, mais est un employé modèle toujours aux petits soins même s'il ne comprend pas l'anglais. Nous prenons notre douche sans trop faire de bruit pour éviter de les déranger. La pièce de douche est d'une propreté réprochable. Une fois lavés nous repartons dans le noir jusqu'à notre chambre où nous tombons raide-morts de sommeil.

 

Pétra est un site épuisant mais époustouflant et magique. Il prend la première place dans notre classement des 7 nouvelles merveilles du monde pour le moment, et sera difficile à détrôner !



09/10/2009
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres