les 7 nouvelles merveilles du monde

Visite de Sucre et de ses alentours

 

Jeudi 17 décembre 2009 : Visite de Sucre et des 7 cascadas.

On se lève tôt , comme d’habitude. ( en rentrant faudra qu’on se fasse des grasses matinées ou qu’on prenne des vacances pour se reposer…Haha..). Déception au moment de la douche, il n’y a pas d’eau chaude. On se douchera donc plus tard, on regarde notre programme restant en Bolivie pour voir si on a le temps d’aller dans la Jungle Amazonienne, au lieu de la faire plus tard du côté brésilien, mais on décide finalement de ne rien changer.

 

On prend le petit-déjeuner au marché typique : les « saltenas » sorte d’empanada en forme de chausson fourré aux légumes, patates et viande ou poulet ( ici le poulet n’est pas de la viande ??). Un délice ! On part ensuite aux musées universitaires charcas, qui était au départ propriété de la couronne espagnole et servait tantôt comme habitation royale tantôt comme lieu de recouvrement des impôts. A partir de 1957 on y a installé le musée Charcas, qui regroupe 3 musées en un : le musée anthropologique, le musée colonial et la galerie d’art moderne et contemporain.

-          Le Musée anthropologique : (Ross n’est pas là), mais on y verra la salle de chronologie culturelle qui contient de nombreuses vitrines de reliques et céramiques des civilisations préincas et incas ; la salle d’anthropologie physique : avec ses momies et têtes de squelette pour montrer les malformations craniennes ; la salle des armes et outils : avec une grande collection d’armes d’attaque et défenses des civilisations préhispaniques ; la salle d’ethnographies et folklore : avec les jolies poupées revêtues des costumes typiques de chaque région ; puis la salle d’art rupestre : avec la reproduction de fameuses peintures rupestres.

 

-          Le Musée colonial : qui regroupe une grande série de peintures à vocation religieuse, une exposition d’objets, sculptures et meubles de l’époque coloniale.

 

-          La Galerie d’art moderne qui contient de nombreux tableaux des fameux peintres contemporains.

 

Ensuite on continue de se promener dans la ville avant de revenir au marché pour déjeuner. On s’achète un livre chacun à une vendeuse dans la rue qui a tous des copies de tous les derniers livres pour 4 à 7 euros pièce. Nuno achètera « le Symbole Perdu » de Dan Brown, et Carole « Crépuscule » de Stephanie Meyern.

 

L’après-midi on attend le bus pour aller à Alegria, un petit village non loin de Sucre, d’où part une jolie randonnée d’une demie-journée au milieu des « 7 cascadas ». On attend quelque temps avant d’en trouver le combi Q alegria. Au bout d’une heure de trajet, contrairement aux 20 minutes annoncées par l’office de tourisme (on a eu de la chance d’avoir une place assise car le bus s’est vite blindée) on arrive au village d’Alegria. C'est très pauvre, les maisons ne sont pas terminées et il y a plein de déchets et détritus par terre. Le chauffeur nous dit de suivre le chemin en terre pour aller aux cascades qui se trouvent selon lui à 20 minutes. Finalement après avoir été réorientés par une locale, on trouve  la première mini lagune au bout une heure de marche. Et encore dans ce sens c’était de la descente. Tout à l’heure il faudra tout remonter…On essaye de discuter avec un vieux berger, mais il ne comprend pas l’espagnol, il ne parle que quechua, et ne fait que répéter nos paroles en souriant. On n’ose pas se baigner dans cette jolie petite lagune qui ressemble à un puit sans fin.

 

On est déçus le fleuve est totalement sec, on marchera dans son lit. Puis, on croise une petite fille avec sa grand-mère, on lui demande s’il n’y a pas d’autres lagunes dans le coin. Elle nous indique le chemin et après un petit  moment de marches et d’escalade on trouve un endroit plus sympa. Un groupe d’enfants du coin vient se baigner à nos côtés et nous indique une autre cascade un peu plus haut. On s’y dirige. L’endroit est joli mais  l’eau est fraîche donc notre baignade sera de courte durée.

Il est presque 17h il faut remonter au village pour ne pas rater le dernier bus de retour sur Sucre. Après une heure de marche en montée, on arrive au village. il n’il y a pas de combi donc on décide de marcher un peu et d’attendre à l’entrée du village. Au bout d’une demi-heure, un bus arrive et nous prend. Au milieu du chemin, le chauffeur  nous dit que c’est le terminus et qu’il ne va pas au centre. On doit descendre, mécontents car on lui avait bien demandé s’il allait au centre.  On est alors contraintes de payer un autre combi pour rentrer  car on est encore loin du centre, contrairement à ce qu’il essayait de nous faire croire.

 

Arrivés au centre, on va 30 mn sur internet pour envoyer des mails aux parents afin de les rassurer, puis on va diner au marché diner au marché un plat dénommé pailita ( qui n’a rien à voir avec la paella ) à 10 bol chacun. C’est très bon.

On rentre, enfin il y a de l’eau chaude on savoure une bonne douche ! On prépare nos  sacs pour le trekk de 2 jours qui nous attend puis  au dodo.



24/02/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres